CIRIR for students and their coaches CIRIR pour les étudiants et enseignants

CIRIR aims to become an educational training center and a cultural resources center. CIRIR opens the site to the students in Earth, Life and Space Sciences from universities and high schools in France and abroad. For example, CIRIR host and co-supervises a doctoral student of Senegalese nationality, a Master 2 student from the University of Aix-Marseille, a doctoral student from Arizona State University. Two others from Canada are planned in 2018. All of them have Rochechouart as a field of study. Others will follow in the coming months. In spring 2018, Rochechouart will host the planetary geology field class of Philippe Claeys group (Belgium world expert group on K-T boundary and impact cratering). Contacts are taken on similar grounds with NASA-Lunar and Planetary Institute organizing yearly master-classes at terrestrial impact craters.

 

Le CIRIR vise à devenir un centre de ressources éducatives et culturelles. Il propose dans un premier temps d’utiliser ses programmes et le site comme matière éducative au profit des étudiants des universités et grandes écoles en France et à l’étranger, dans les disciplines des Sciences de Terre et de l’Espace. En ce moment même le CIRIR encadre un étudiant doctorant de nationalité Sénégalaise. En 2018 il va recevoir un étudiant en Master 2 de l’Université d’Aix-Marseille, une doctorante de l’université d’Etat d’Arizona, deux autres du Canada, qui tous en commun d’avoir Rochechouart comme terrain d’études. D’autres vont suivre dans les mois à venir. Au printemps 2018 le CIRIR accueillera le camp de terrain du Pr. Philippe Claeys de l’Université de Bruxelles et son groupe de géologie planétaire connus dans le monde entier depuis les années 80 pour leurs travaux sur la relation entre les impacts et les grandes extinctions en masse, et en partie celle de la limite Crétacé-Tertiaire. Des contacts sont en cours pour accueillir les master-classes organisées conjointement par le Lunar an Planetary Institute et par la NASA, pour la promotion de la recherche sur les impacts.