Author Archives: lambertbdx

Cassinomagus, 200 millions d’années avant J.-C. Cassinomagus, 200 million years B.C. / Samedi 28 août 2021- 19h- Saturday August 28th- 2021- 19h / Parc Archéologique-Chassenon

En marge d’un « micro-workshop » organisé par le CIRIR à Rochechouart, d’éminents spécialistes internationaux des impacts et du paléoenvironnement du SW de l’Europe, membres de la « Task Force Recherche » du CIRIR, pique-niquent avec vous et éclairent vos questions…

At the margin of an international scientific gathering organized by the CIRIR in Rochechouart, world specialists of marine impacts and of the paleoenvironment of SW Europe, members of the CIRIR Research task force, share a picnic dinner with you and answer your questions…


Practical information:

• Free access from 19h,

• Optional guided tour of the gallo-roman baths before the meeting at 17h- Exceptional reduced rate- 5€ / person (upon reservation),

• Possibility to book a picnic basket (from  8€),

• Sanitary pass requested.

CIRIR Restitution 2020-La structure d’impact de Rochechouart et le CIRIR entrent dans les programmes de formation du LPI (Lunar & Planetary Institute)/Rochechouart impact and CIRIR become part of the LPI training program

Août 2020-Le CIRIR Restitution fait une grande avancée. Il est rejoint par le prestigieux LPI, aboutissement des échanges entrepris en 2018 par Philippe Lambert avec sa direction. LPI est un institut de recherche mondialement reconnu dans l’étude du système solaire et ses membres sont fortement impliqués dans la définition de la stratégie de la recherche des sciences planétaires aux États-Unis et dans la conception des missions d’exploration du système solaire. Créé en 1968, le LPI avait pour objectif initial d’encourager et de faciliter la coopération internationale autour de l’exploitation scientifique des échantillons collectés à la surface de la Lune par les astronautes américains et conservés à la NASA au Johnson Space Center à Houston-USA. Philippe Lambert qui y a travaillé au début des années 80 s’en est inspiré pour le CIRIR, avec des moyens beaucoup plus modestes et un objectif plus « ciblé », cependant avec une démarche analogue : encourager et faciliter la coopération internationale autour de l’exploitation scientifique des échantillons collectés à la surface… de la Terre, et un objectif voisin : renseigner, entre autres, la géologie de la Lune, Mars, et bien d’autres objets planétaires, et ce avec des couts de mission sans commune mesure avec ceux des missions spatiales.

Par ailleurs le LPI est fortement impliqué dans la communication scientifique et dans la formation en planétologie (formation des étudiants en planétologie du monde entier et formation des astronautes américains). Dans ce contexte, le LPI organise depuis plusieurs années, des programmes de formation dans deux sites d’impact, principalement au Meteor Crater, Arizona, USA et dans la structure d’impact de Sudbury, Ontario, Canada. Il vient d’ajouter le site d’impact de Rochechouart à sa liste en août 2020 et ce faisant renforce l’équipe Restitution du CIRIR.

https://www.lpi.usra.edu/exploration/training/resources/rochechouart/

 

August 2020-CIRIR Restitution makes a big step forward. He is joined by the prestigious LPI, the culmination of discussions undertaken in 2018 by Philippe Lambert with LPI. LPI is a globally recognized research institute in the study of the solar system and its members are heavily involved in defining the strategy for planetary science research in the United States and in the design of exploration missions of the solar system. Created in 1968, the LPI’s initial objective was to encourage and facilitate international cooperation around the scientific exploitation of samples collected on the surface of the Moon by American astronauts and curated at NASA-Johnson Space Center (Houston- Texas). Philippe Lambert, who worked there at the beginning of the 1980s, was inspired by it for the CIRIR, with much more modest means and a more “targeted” objective, however with a similar approach and aim: to encourage and facilitate international cooperation around the scientific exploitation of samples collected on the surface of… Earth, and a similar target: the geology of the Moon, Mars, and other planetary objects, yet with mission costs beyond comparison with those of space missions.

In addition, the LPI is strongly involved in scientific communication and training program. LPI is training students in planetology from all over the world and training American astronauts. In this context, the LPI organizes training at two impact sites in the world: Meteor Crater, Arizona, USA and Sudbury impact, Ontario, Canada. LPI added the Rochechouart impact structure to the list in August 2020.

https://www.lpi.usra.edu/exploration/training/resources/rochechouart/