CIRIR pour TOUS

boulesteix
En 1969, la famille Boulesteix habitant Fontceveranne (tout petit village de Charente) faisait une contribution majeure à la science des impacts et à celui de Rochechouart en guidant les géologues F. Kraut et B. French sur un affleurement caché au fond d’un bois dans leur propriété, qui s’est révélé comme la premier cas de « cones de choc » confirmant l’origine extra-terrestre de la structure de Rochechouart précédemment interprétée comme d’origine volcanique

Le CIRIR vise aussi le public au sens le plus large à l’échelle tant nationale qu’internationale. Dans son domaine compétence, bio-géo-planétologie des impacts, il prévoit l’installation d’un réseau international de compétences et de moyens qui similaire sur le fonctionnement à celui que forment les scientifiques associés au CIRIR, mais spécialisé dans la communication avec le grand public et dans la production et la dissémination de supports ludiques et innovants pour une meilleure éducation et sensibilisation du public. L’objectif proposé par le CIRIR est de promouvoir et d’encourager les enfants et le grand public à suivre, partager, voire participer directement à l’aventure du CIRIR et de ses collaborateurs, dans l’exploration de notre monde et de nos origines. Comment la Science et les scientifiques procèdent, comment leur connaissance se développe en combinant les approches naturaliste (la capacité d’observer) et analytiques (la capacité de développer et de mettre en œuvre des outils pour « voir » mieux et plus loin), comment utilisent-ils et développent-ils leur « curiosité et créativité » et comment s’entrainent-ils à « penser mieux » (quand un problème, quel qu’il soit, est bien posé, il est déjà à moitié résolu), quels outils, quelles méthodes???…

….. Tout cela, ainsi que la dimension philosophique des questions attachées à leurs quêtes et même la dimension esthétique et artistique à la fois de la matière sur laquelle ils travaillent (la nature) et de celle avec laquelle ils travaillent, l’esprit humain, individuel ET CELUI DU GROUPE, la fraternité sans frontière qui s’y rattache pour franchir les obstacles et faire progresser leurs connaissances et par delà, faire progresser l’humanité…,

…. C’est tout cela qui pourrait être « l’argument » d’une sorte de « reality show » culturel et scientifique permanent, mis en scène et diffusé par le CIRIR et ses collaborateurs dans le monde entier, en appui sur les outils et technologies de communication les plus modernes, l’ensemble pour construire un monde meilleur GRACE à un homme plus intelligent et meilleur.

boulesteix1
Madame Boulesteix vit toujours à Fontceveranne, vue ici en compagnie de P. Lambert pendant la campagne de forages en octobre 2017, et en compagnie de son fils tenant les photos prises par l’épouse de B. French sur lesquelles il apparaît, 48 ans plus tôt.